Close

le manque de sommeil et ses effets

Les effets du manque de sommeil vont bien au-delà d’un besoin plus important de caféine le jour suivant. L’étude, commandée par eve pour son événement Sleep Suite, révèle que les courtes nuits ont des effets désastreux à plusieurs niveaux. Du ronflement à l’anxiété, l’étude révèle également les raisons pour lesquelles un si grand nombre de la population se retrouve coincé dans un cercle vicieux. Si vous voulez connaitre le pourquoi du comment ? On vous en dit plus, ci-dessous.

Levez-vous pour être la meilleure version de vous-même

Un peu à fleur de peau après une nuit difficile ? Ou plus susceptible que d’habitude ? On vous rassure, vous n’êtes pas seul. Notre étude, mené auprès de 2 000 britanniques, révèle que les choix alimentaires douteux, les engueulades avec vos proches, l’hypersensibilité ou la maladresse se manifestent après une mauvaise nuit. On peut également citer le manque d’humour ou encore la mauvaise humeur.

Une nuit d’insomnie peut également, toujours selon l’étude, avoir des répercussions au travail. Les chercheurs ont constaté que notre capacité d’attention est affectée avec 171 décisions professionnelles discutables commises au cours d’une année. Deux tiers des personnes interrogées pensent que le manque de sommeil a un impact significatif sur leur vie et sur leur santé d’une manière ou d’une autre. Ces mêmes personnes ont également rapporté conduire avec moins de vigilance après une courte nuit.
Enfin, un peu moins de la moitié des personnes interrogées affirment qu’un mauvais sommeil affecte leurs relations, tandis que 29% affirment que cela a eu un impact sur la relation avec leurs enfants.

Pourquoi avons-nous du mal à dormir ?

La recherche révèle que les causes principales du manque de sommeil sont le stress, la chaleur excessive et les passages aux toilettes durant la nuit. S’inquiéter pour le travail, les ronflements de votre partenaire et le bruit extérieur sont également des raisons qui peuvent jouer. Pour 44%, la crainte de mal dormir est la cause principale d’une mauvaise nuit. En moyenne, les personnes interrogées dorment six heures et 34 minutes par nuit, avec en moyenne deux réveils par nuit.

Bien que ces résultats soient alarmistes, il y a une lueur d’espoir, une lumière au bout du tunnel. La moitié des interrogés admettent qu’ils pourraient faire plus pour s’assurer de meilleures nuits ; et 90% pensent qu’une bonne nuit de sommeil est l’une des clefs essentielles à une bonne santé. Le sommeil est en vogue, si bien que sept sondés sur dix considèrent le sommeil comme une priorité pour l’année qui arrive. 

ce qu’en disent nos experts…

Christine Hansen, experte holistique du sommeil et porte-parole de eve Sleep, va également dans ce sens. « La bonne nouvelle est que 2018 est l’année où le sommeil est enfin à l’ordre du jour. Cette recherche montre que 75% des personnes sont conscientes de l’importance du sommeil, comparativement aux dix dernières années, ce qui est positif. Mais le plus impressionnant est que 90% des interrogés sont convaincus qu’une bonne nuit de sommeil est essentiel pour leur santé. Même si tout le monde en est conscient, le sommeil est important pour nous et pour notre santé, il ne tient qu’à nous de faire encore plus pour améliorer nos routines nocturnes. »

Kuba Wieczorek, co-fondateur de eve Sleep y voit aussi un début de réponse à travers les produits proposés par eve. « On a pour mission d’aider les gens à mieux dormir en concevant des produits simples, beaux et accessibles. En même temps, on est conscients qu’il n’est pas toujours possible d’améliorer le sommeil d’une personne en achetant simplement un matelas, un oreiller ou en améliorant sa literie. C’est certainement un plus, mais loin d’être la solution à tous les maux. »

TOP 20 : Les effets du manque de sommeil

  1. Se sentir stressé.
  2. Être plus susceptible que d’habitude.
  3. Avoir une capacité de concentration réduite.
  4. Se sentir submergé par vos émotions.
  5. Perte de productivité au travail.
  6. Être en proie à une maladresse inhabituelle.
  7. Manger trop gras, trop sucré et en trop grande quantité.
  8. Passer la journée dans le brouillard.
  9. Transporter des valises sous les yeux.
  10. Se sentir continuellement sous pression.
  11. Être désagréable avec vos collègues, enfants, proches.
  12. Être plus susceptible d’arriver en retard.
  13. Une empathie réduite.
  14. Devenir un(e) véritable tête en l’air.
  15. Un manque de patience certain pour tout et surtout n’importe quoi.
  16. Des erreurs au travail ou à la maison plus courantes.
  17. Être plus enclin à utiliser un langage fleuri.
  18. Opter pour une conduite à risque.
  19. Avoir des interactions sociales plus délicates.
  20. Traîner un petit rhume qui dure… qui dure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close